Travailler avec un Groupement d’Employeurs pour contourner vos difficultés de recrutement

Nous sommes en septembre 2021 et le taux de chômage national est de 7 %. Nous considérons, à ce stade, que notre pays est presque au plein emploi. Or, après la période COVID-19, l’économie française repart à la hausse et nos entreprises ont besoin de recruter. Mais elles se trouvent confrontées à la difficulté suivante : nous avons beaucoup plus d’offres d’emploi que de candidat(e)s.

DÉFINIR VOS BESOINS

Nous allons réfléchir à deux niveaux : vous avez des besoins saisonniers, et des besoins à temps partiel récurrents.

1. BESOINS SAISONNIERS

Les entreprises qui utilisent des saisonniers ont sans aucun doute repéré pendant leur saison passée ou en cours des compétences qu’elles souhaiteraient retrouver la saison prochaine. Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec ces salarié(e)s avant leur départ de votre entreprise pour leur parler du groupement d’employeurs. Car d’autres entreprises ont besoin de ces compétences-là lors de votre saison basse. Et le groupement d’employeurs peut vous permettre de « conserver » ces salariés. Ils seront embauchés par le groupement pendant votre saison basse, lequel groupement sera en capacité de vous adresser ces salarié(e)s à nouveau au début de votre saison haute.

En ces temps difficiles où nous avons beaucoup de mal à trouver des candidat(e)s, il ne faut surtout pas laisser partir toutes les compétences que vous avez repérées et que vous voulez récupérer. Faites appel à IROISE !

2. BESOINS TEMPS PARTIEL

De la même façon, vous avez recruté un(e) salarié(e) en alternance, ou sur un CDD en temps partiel. Vous en êtes très contents mais votre salarié(e) souhaite obtenir un contrat de travail à temps plein. Le groupement d’employeurs est la solution : nous allons rechercher un maillage, c’est-à-dire le temps complémentaire à un temps plein à votre salarié(e). Il ou elle aura un CDI temps plein mais ne sera mis(e) à votre disposition que sur la durée pour laquelle vous en avez besoin.

Recruter des DAF, RRH, QSE, en temps partiel est très complexe pour les entreprises actuellement. IROISE est votre solution !

LES ENTREPRISES QUI N’ONT PAS DE SAISONS

J’ai souvent entendu les entreprises dont l’activité est lissée sur l’année dire qu’elles n’avaient pas besoin des groupements d’employeurs car elles n’avaient pas de saison. Certes ! C’était très vrai lorsqu’il était facile de trouver des candidats qui recherchaient un CDI dans une seule entreprise.

En 2021, certains candidat(e)s souhaitent travailler dans des entreprises très spécifiques, n’acceptent plus les contraintes, disent que travailler toujours pour la même entreprise est ennuyeux, etc.

Alors pourquoi ne pas imaginer, afin de trouver les justes compétences, que peut-être le groupement d’employeurs pourrait vous aider ?

Pourquoi ne pas imaginer faire travailler une personne sur une partie de l’année sur un poste, et faire travailler une seconde personne sur ce même poste l’autre partie de l’année (car ces deux personnes sont engagées pour les périodes restantes par le groupement d’employeurs).

IROISE a souvent des salariés qui auront été qualifiés sur un premier CDD et dont il est impossible de retrouver un maillage sur le secteur géographique recherché, ou pour le poste recherché. Nous avons là un vivier de candidats qui pourraient intéresser des entreprises qui n’ont pas de saisons mais qui peinent à recruter.

Bien sûr, l’intérim peut être une solution. Cela étant, vous aurez peut-être été amenés à proposer à vos salariés intérimaires des CDD de 18 mois, sans être en capacité de les transformer en CDI à l’issue parce que la conjoncture ne s’y prête pas. En revanche, vous allez quand même être confrontés à un manque de main d’œuvre à la fin de ces 18 mois parce que la charge de travail reste très significative. Et c’est là que se posera le problème de trouver de nouveaux(elles) candidat(e)s. Alors, pourquoi ne pas réfléchir de la façon suivante : embaucher deux personnes en CDI par un groupement d’employeurs sur un même poste, étant entendu que chacune d’entre elle reviendra aux périodes prévues dans votre entreprise.

Par ailleurs, embaucher très régulièrement des intérimaires ou des nouveaux CDD épuise vos équipes permanentes qui ne passent leur temps qu’à former les nouveaux (qui ne vont pas obligatoirement rester). Avec leur CDI, les salariés d’un groupement d’employeurs retourneront tous les ans dans votre entreprise pour la période à laquelle vous en aurez besoin.

Cela demande bien évidemment un gros travail de réflexion en amont sur l’organisation de vos ateliers. Mais nous pouvons vous apporter notre regard extérieur et notre expertise du partage de compétences.

LE MOT MAGIQUE : FIDÉLISATION !

Parce qu’enfin, il s’agit bien de cela : comment je vais fidéliser mes salariés pour me permettre de conserver ma productivité. Nous touchons enfin le fonds du problème : les salariés se sont plus des charges mais bien des ressources. Embaucher un(e) salarié(e) n’est plus un coût mais bien un investissement.

IROISE peut vous permettre de fidéliser vos salariés par le biais d’un CDI partagé entre deux entreprises, voire trois. Mais c’est à vous de leur donner envie de venir dans votre entreprise et d’y rester.

Il faut alors aborder l’intégration du salarié (avez-vous mis en place un process d’intégration qui ne se limite pas au seul livret d’accueil ?), le suivi du salarié (comment il se sent sur son poste, sa fiche de poste est-elle bien actualisée, ses entretiens annuels et professionnels sont-ils réalisés au moment propice), le salaire (est-il en phase avec la profession et le territoire ?), la participation des salarié(e)s dans vos prises de décision (votre management est-il directif ou participatif), etc.

Que vous travailliez avec un groupement d’employeurs, une agence d’intérim, ou en direct, la fidélisation des salariés passera obligatoirement par ce questionnement. Qui est à mon sens primordial actuellement, et qui va, toujours selon moi, aller croissant.

Si vous rencontrez des difficultés de recrutement, c’est-à-dire des difficultés à trouver les justes compétences, alors rencontrons-nous. Nous n’avons pas la science infuse et ne faisons pas de miracles. Mais nous pouvons d’ores et déjà discuter et voir comment nous pourrions éventuellement vous accompagner.


Besoin d’en savoir plus sur le fonctionnement de notre Groupement d’Employeurs ? Contactez-nous !

Marie-hélène Nedellec est directrice de Iroise, partage et compétences

Rédigé par Marie-Hélène Nedellec
Directrice